Histoire de Levallois Perret

La toponymie “Levallois Perret” est à l’origine des fondateurs, Nicolas Eugène Levallois, marchand de vin et de Jean-Jacques Perret.

Considérée comme une des villes nouvelles, Levallois, qui fût un territoire de chasse, est seulement depuis 150 ans devenue une ville active.

Tout a commencé au XIII siècle sur le territoire de Levallois-Perret, l’abbaye de Saint-Denis était propriétaire des vignes plantées. Quelques siècles après, les lieux sont désertés et seulement une infime partie des cultivateurs restent sur le territoire. Le XIXème siècle marque la présence des maraîchers, et la commune est détenue par une dizaine de propriétaires.

Histoire de LevalloisJean-Jacques Perret, fondateur de la commune, lance en 1822 une opération de lotissement portant le nom de “Champ-Perret”, qui dépendait de la commune de Neuilly-Sur-Seine. A cette époque, Villiers et la Planchette appartenaient à la commune de Clichy-La-Garenne. Officiellement, le village de Levallois né en septembre 1845, le jour de la fête de l’ancien curé de Clichy : ce jour-là, Nicolas Eugène Levallois, acheta la parcelle appelée “la vigne aux prêtres”. Ainsi, Nicolas Levallois, intègre dans ses plans la propriété de Jean Bérenger sans bien évidemment se concerter avec lui.
Cependant, celui-ci refusa avec courtoisie de vendre son bien. Ce n’est qu’après le décès du propriétaire, que Nicolas Levallois a pu commencer le lotissement de la Planchette. En 1924, la famille Bérenger, fut expropriée du lieu-dit la Planchette (composé du parc de la Planchette et de la place des Fêtes).

Par la suite, le développement du village Levallois s’accélère, avec la construction d’une église, de voies et de systèmes d’égouts.
Suite aux promulgations de Napoléon III, la loi de création de la commune de Levallois Perret prendra effet le 1er janvier 1867 : on peut ainsi considérer que la commune est officiellement née à cette époque.

Le célèbre Gustave Eiffel, artiste et reconnu mondialement par son oeuvre symbolique, s’y installa afin de réaliser ses première pièces.

En 1898, la mairie de la commune inaugure ses portes, et réalisa les projets tant attendus de Nicolas Eugène Levallois.

Levallois-Perret est aujourd’hui une des communes les plus endettées de France, elle atteint les 8 344 euros par habitant (chiffres de 214). Au total, cela représente plus de 500 millions d’euros. Seulement, des villes peuplées comme Paris ou Marseille dépassent largement Levallois.

Poursuivre la lecture