Histoire de la Seine-Saint-Denis

Lieu dynamique et jeune sur le plan administratif, le département Seine Saint Denis a été créé en 1968.

Même si le département est récent, l’espace a été longtemps occupé par les hommes à l’époque gallo-romaine. Au Moyen Âge, le département était un centre économique grâce à la foire du Lendit.

Dans les années 1960, l’Île-de-France était composée de 3 départements : la Seine, la Seine-et-Oise et la Seine-et-Marne. Ce découpage n’était pas cohérent, car la Seine-et-Oise était trop marquée par la pauvreté alors que la Seine était une figure puissante. Les communistes étaient à l’époque en majorité dans le département de la Seine, l’idée de les cantonner à la Seine-Saint-Denis avait pour but de les influencer.
Cette proposition suscita des regards craintifs chez les socialistes et gaullistes parisiens, le général de Gaulle convainquit les deux partis. C’est ainsi, que le parti communiste eut la majorité absolue jusqu’en 1990 et guida la Seine-Saint-Denis jusqu’en 2008.

Alors qu’elle n’était qu’une petite ville axée sur l’industrie, la ville de Bobigny fut désignée comme étant la ville préfecture du département Saint-Denis.

Depuis la création du département, l’aménagement urbain est le centre des questionnements.

Depuis 1960, les villes anciennes de la Seine-Saint-Denis, ont pour projet de lutter contre les logements insalubres et les campements : ce qui influença les programmes des politiciens. En effet, de nombreux projets locatifs sociaux ont été mentionnés avec la construction de parcs, logements et du développement des résidences citadines.

Clichy Montfermeil, a été de loin, l’un des quartiers les plus difficiles à développer en termes d’aménagements.

Cependant, l’urbanisation du territoire a fortement marqué le paysage urbain (surtout à la Plaine Saint-Denis) avec la construction des autoroutes.

Le pouvoir gaulliste et pompidolien ont favorisé l’installation des entreprises de productions et la désindustrialisation dans l’ensemble de la région Parisienne. Ainsi, cela impacta fortement l’économie de la Seine-Saint-Denis, entraînant une importante hausse du chômage.

Cette transition a nettement affectée les autres communes : Saint-Denis, Saint-Ouen, Montreuil-sous-Bois, en bref, toutes les villes riches où la tradition industrielle prenait de l’importance.

Si on poursuit avec l’économie du Département, il y a eu plusieurs évolutions dans l’activité économique : la métallurgie qui prenait une place importante fut remplacée petit à petit par l’industrialisation et l’aéronautique prit de l’importance par la création de la zone de l’Aéroport-Paris-Charles-de-Gaulle.

Concernant le domaine touristique, le département présente de nombreuses atouts touristiques.

Le Département possède énormément d’espaces verts à couper le souffle : le parc des Beaumonts à Montreuil, le canal de l’Ourcq du parc de Sevran ou alors le parc du Sausset à Aulnay-sous-Bois.

Les lieux regorgent de centres culturels importants : le Théâtre à Saint-Denis, le Théâtre d’Aubervilliers, les studios de cinéma et les expositions comme la Japan Expo.

Poursuivre la lecture