Histoire du Val-de-Marne

Le 1er janvier 1968 marque la création du département du Val-de-Marne. A la différence de la Seine-Saint-Denis (93), le département 94 est une zone très variée : on constate des communes de l’ancienne banlieue rouge et des communes résidentielles.
On comptabilise lors de la naissance du département, 1 122 000 habitants environ, qui sont résidents principalement dans les pavillons.

Situé au sud est de Paris, le Val-de-Marne, appelé aussi le département de l’eau est un territoire regorgeant de nombreux rivières et ruisseaux. 5000 ans avant Jésus-Christ, les hommes s’y sont installés et avaient pour activité l’agriculture : on y trouvait des terres fertiles.
Cependant, ce territoire fut occupé tout au long de son histoire : de l’Age de fer à la domination romaine. D’ailleurs, les communautés religieuses ainsi que les familles royales furent attirées par ce territoire à l’époque du Moyen Âge. Clovis 2 fonde l’abbaye de Saint-Maur en 639, Philippe Auguste construit les plans du manoir à Vincennes et Saint-Louis bâti la résidence royale. Comme il était coutume à l’époque, la peste et la disette furent des ravages conséquents dans les villages et la Guerre de Cent ans a mis en déroute le territoire sud-est.

Tout au long de la Renaissance, le département continua d’attirer l’aristocratie : Louis XV s’installa dans un château à Choisy. La Révolution met un terme à la monarchie absolue et aux privilèges de l’Etat.

A partir du 19ème siècle, le département Val-de-Marne, rentre dans l’ère industrielle, et connaît un essor dans l’avancée des transports et de la croissance démographique. Par ailleurs, il devient un territoire de guerre entre les troupes françaises et allemandes en 1870. La Seconde guerre mondiale marque le Val-de-Marne par l’occupation allemande.

Poursuivre la lecture