L'expert-comptable associé


L’expert-comptable salarié, peut racheter des parts du cabinet qui l’emploie et devenir associé : cela est souvent perçu comme un objectif à atteindre en cabinet comptable. Ce type dévolution est couramment rencontré dans la carrière d’un expert-comptable.
Cependant, il est souhaitable de se spécialiser dans un domaine spécifique pour attirer la clientèle. Par exemple, cela peut concerner la défiscalisation, la transmission ou l’audit. N’oublions pas que le terme d’associé ne rime pas nécessairement avec rachat de cabinet. En exemple, on peut devenir associé d’un cabinet comptable et prendre sa retraite avant le dirigeant historique.

Les perspectives d’association se présentent généralement autour de la quarantaine. Certains dirigeants tiennent en compte de l’obtention du DEC pour s’associer, il ne faut cependant pas oublier qu’un expert-comptable fraichement diplômé sera moins compétent qu’un collaborateur avec 30 ans d’expérience.

C’est pourquoi on distingue 3 types d’association :

  • Le premier se porte sur le rachat de la clientèle où l’expert-comptable est investisseur et rachète le cabinet comptable.
  • Le second se porte sur le développement d’un cabinet existant. Après réussite de la mission de la direction de l’équipe, l’expert-comptable pourra être amené à être associé.
  • Et pour finir, un projet à long terme peut aboutir à une association. En effet, si l’employeur est réellement satisfait du travail de l’expert-comptable diplômé du DEC, celui-ci a alors de bonnes perspectives d’association.

Pour conclure, quelle que soit la manière de devenir un associé, l’expert-comptable ne peut se reposer seulement sur le fait qu’il soit diplômé d’un DEC car l’employeur fera davantage confiance à un collaborateur motivé et expérimenté.

Découvrez d’autres statuts :