Comptable et expert-comptable : des métiers liés

Le comptable est indispensable dans le bon fonctionnement d’une entreprise, il y gère tout l’aspect financier.
Ses responsabilités varient selon la taille de la structure dans laquelle il exerce.
Prenons une structure de taille modeste comme une épicerie par exemple, il gérera bien entendu la comptabilité mais également la paie et les factures. Dans une structure plus grande, il pourra davantage se spécialiser et traiter d’aspects plus pointus de la comptabilité comme la fiscalité, par exemple.
Pour résumer, le comptable, au sein d’une entreprise gère la paie des fournisseurs, les fichiers clients ainsi que les factures, la gestion du livre comptable, la mise en place les comptes d’exploitation et les bilans comptable. Il devra aussi rendre compte des rentrées et dépenses d’argent mais surtout vérifier la santé financière de l’entreprise dans laquelle il agit. Retrouvez d’autres métiers complémentaires au métier d’expert-comptable.

Différence entre comptable et expert-comptable

Le comptable et l’expert-comptable sont 2 métiers qui paraissent similaires mais en les comparant, ils n’ont n’ont pas le même parcours de formation, leur niveau de diplôme n’est pas le même et la responsabilité au sein de leur structure respective diffère.
Le métier de comptable est envisageable après un parcours de deux à cinq d’études après le Bac contrairement à celui d’expert-comptable qui lui est accessible après un Bac + 8. C’est le diplôme national d’expertise comptable.
Pour pouvoir exercer, en tant qu’expert-comptable, il est nécessaire de s’inscrire auprès de l’ordre des experts comptables.

L’expert-comptable : Une assurance pour l’entreprise

Collaborer avec un professionnel étant inscrit à l’ordre des experts comptables est une sécurité pour l’entreprise. En effet, cela confère une responsabilité civile professionnelle si une erreur est relevée suite à un contrôle fiscal. Grâce à cette assurance, l’expert-comptable sera chargé de la gestion d’éventuelles pénalités, ce qui n’est pas le cas d’un « simple » comptable. Avec lui, toutes les charges seront à la charge de l’entreprise.

Autres métiers complémentaires à l’expert-comptable