L’expert comptable au Canada

Le métier d’expert-comptable est un métier très particulier : aimer les chiffres, apprécier de travailler avec le public, avoir un bon sens d’analyse et être organisé sont des facteurs primordiaux pour réussir.
Le comptable agrée (l’équivalent de l’expert-comptable en France) est très recherché par les entreprises canadiennes et ce dernier reste un métier fleurissant.
Gérer la comptabilité d’une société, assurer les flux financiers, conseiller et élaborer les budgets …. Tout cela reste indispensable à la survie de toutes organisations. C’est pour cela que le comptable agrée est un acteur important autant au Canada qu’en France.
Certains souhaitent savoir comment devenir un CA au Canada, les perspectives d’emploi, le salaire perçu…
Nous sommes là pour vous aiguiller et n’hésitez pas à parcourir notre page l’expert-comptable à l’étranger pour découvrir cette profession dans d’autres pays.

Parcours et études

Pour devenir un comptable agrée, l’aspirant comptable doit généralement effectuer 3 années d’études à l’université dans un programme de 1er cycle.
Le premier cycle permet d’acquérir un baccalauréat avec un programme spécialisé ou général : dans l’optique de devenir CA, les programmes adéquates sont le Baccalauréat Sciences comptables ou alors l’Administration des affaires. Afin de valider le diplôme en bonne et due forme, l’étudiant doit valider 90 crédits sur une période de 3 ans ou 120 crédits pour 4 ans. Afin d’obtenir le titre de CPA, l’étudiant doit dans tous les cas acquérir son diplôme universitaire reconnu par l’Ordre des comptables professionnels agrées du Québec.
Si l’étudiant souhaite continuer ses études après le Bac, il est possible de poursuivre en études supérieurs spécialisées ou d’effectuer le diplôme de 2ème cycle appelé DESS.
Après obtention du DESS, l’étudiant doit passer L’EFU pour accéder au titre de CA. L’EFU est une évaluation obligatoire qui dure 3 jours, ce qui permet de déterminer si l’élève possède les compétences et les capacités requises à devenir un CA. Heureusement, il existe une chance pour les candidats qui échouent d’obtenir le CPA grâce à 3 reprises.
Comme en France, un stage professionnel est requis pour devenir expert-comptable. Ce stage permet d’avoir enfin une expérience sur le terrain, et d’être en contact avec une CPA chevronnée (cette personne est la responsable du stagiaire). En France, la durée du stage est de 3 ans, mais au Canada, cette période est généralement plus courtes (2 ans).
Après avoir obtenu le Baccalauréat, le Diplôme supérieur, l’EFU et réaliser son stage, l’élève pourra acquérir son titre de CPA.

Le comptable agrée : un métier fleurissant

Au Canada, la profession de comptable est de plus en plus recherchée et demandée sur le marché. Une étude a été menée sur la rémunération par la CPA (Comptables Professionnels Agrées CANADA) en 2015. On retient que le salaire est globalement en hausse, peu importe si le professionnel exerce son activité à titre individuel ou s’il est associé à un cabinet comptable. L’étude est très riche et complète car elle fournit une vision sur les salaires selon le type d’activité et la ville en question.

Découvrir le métier d’expert-comptable dans d’autres pays :