L’expert comptable en Guadeloupe

En Guadeloupe, l’expert-comptable est un atout pour les entreprises et dans tous les secteurs de l’économie (NDLR : découvrez d’autres informations sur l’expert comptable à l’étranger).
Cet acteur est un véritable coach, qui conseille le chef d’entreprise dans ses choix stratégiques mais aussi dans la gestion de la comptabilité.
Ses missions sont complexes et diverses : conseil à la création, conseil juridique, social, diagnostic interne… en bref, ce métier requiert une connaissance irréprochable en matière juridique, fiscale, sociale et comptable.
En entreprise, l’expert-comptable est considéré comme un chef d’orchestre, il a la faculté de mobiliser toutes les ressources et de guider les dirigeants. L’Ordre des Experts-Comptables Guadeloupe, est l’Institut qui encadre la profession.

Max Chonckel, président du conseil régional de l’Ordre des Experts-Comptables de Guadeloupe :« je dirais que l’expertise comptable est une vraie passion : la passion des chiffres, de l’entreprise mais aussi de l’humain, notamment via la découverte des métiers de nos clients. » Être expert-comptable, reste donc un métier enrichissant où les chiffres prennent une place importante.
Des qualités comme le sens du contact, être organisé et être expert en gestion, sont des atouts pour pouvoir exercer sa carrière. Cliquez ici pour découvrir l’interview intégrale de Max Chonckel.

L’objectif du cursus est de permettre à l’étudiant d’acquérir des connaissances couvrant les réalités de l’économie. En effet, les entreprises exigent que leurs collaborateurs soient polyvalents en s’adaptant aux clients et en répondant au marché futur. Comme cité précédemment, la formation a pour objectif d’accroître les compétences pluridisciplinaires : comptabilité, juridique, financier.

La formation guadeloupéenne est comparable à ceux des Français. L’étudiant débute d’abord par une DCG et décide de poursuivre ou non avec le DSCG. En ayant seulement le DCG, l’étudiant peut déjà gérer la comptabilité générale, financière, surveiller la trésorerie, les paies et contrôler la gestion en entreprise. Il peut aussi candidater auprès des cabinets où il aura pour missions de gérer un portefeuille client, établir les comptes annuels et faire quelques missions d’audit.

Le DSCG, BAC +5, permet d’accroître en responsabilité au sein de l’entreprise ou du cabinet : il est possible de devenir responsable de la comptabilité ou alors responsable de mission.

Après le DSCG, il faut effectuer un stage de 3 ans, c’est une période valorisante qui apporte une spécialisation et une réelle expérience. Le stagiaire réalise ses missions sous la responsabilité d’un expert-comptable (maître de stage) : il est considéré comme un collaborateur. La rémunération du stage est fixée selon la convention collective des cabinets d’experts-comptables. Après avoir terminé l’épreuve du stage, l’étudiant est soumis à 3 examens (1 épreuve écrite, 1 entretien et 1 soutenance du mémoire).

C’est seulement après validation de ces étapes, que le futur expert-comptable pourra passer les épreuves finales du DEC : un diplôme reconnu au plan européen et conforme aux standards internationaux.

Plus d’informations sur la Guadeloupe ici

Découvrir le métier d’expert-comptable dans d’autres pays :