Un auto-entrepreneur doit-il avoir recours à un expert-comptable ?

Bien que faire appel à un expert-comptable ne soit pas une étape obligatoire sur le parcours de l’auto-entrepreneuriat, ses services sont néanmoins à considérer très sérieusement. Utile dans bien des situations, l’expert-comptable assiste au quotidien l’auto-entrepreneur dans ses formalités comptables et l’oriente sur les choix les plus avantageux pour son activité.

Si vous êtes auto-entrepreneur ou avez l’intention de le devenir et que vous vous posez la question, découvrez en détail les avantages du recours à un expert-comptable ! D’autres réponses à vos questions sur notre FAQ expert comptable.

L’expert-comptable est-il obligatoire ?

La loi n’oblige en rien les auto-entrepreneurs à faire appel aux services d’un expert-comptable pour tenir à jour leur comptabilité.
La raison en est simple : les travailleurs indépendants qui choisissent ce statut pour mener une activité en freelance profitent, entre autres choses, d’une comptabilité allégée.

Cependant, cette gestion simplifiée de leur comptabilité ne signifie pas pour autant une absence totale d’obligations comptables. Bien au contraire ! Car, comme tout dirigeant d’entreprise, l’auto-entrepreneur est tenu d’éditer et fournir des documents prouvant la bonne gestion de son activité.

En plus de ses contrats, devis, factures et déclarations (mensuelles ou trimestrielles), l’auto-entrepreneur doit tenir un livre des recettes au sein duquel il est tenu de lister les différentes sommes perçues dans le cadre de son activité. Les commerçants qui exercent une activité ayant trait à la vente et la distribution doivent par ailleurs tenir à jour un registre des achats.

Un accompagnement au quotidien

Lorsque, plein d’enthousiasme, un auto-entrepreneur commence son activité, il n’est pas rare qu’il commette des erreurs par méconnaissance de ses obligations ou plus simplement à cause de la précipitation.

Si la plupart de ces petites maladresses sont heureusement sans grandes conséquences, il en va tout autrement des erreurs d’ordre comptable qui peuvent quant à elle s’avérer préjudiciables à sa trésorerie : majoration des charges en cas d’oubli de déclaration fiscale, transformation du statut en cas de dépassement du chiffre d’affaires…

S’il manque de rigueur ou souhaite se concentrer sur son activité professionnelle, l’auto-entrepreneur a donc tout intérêt à faire appel à un expert-comptable afin de lui déléguer sa comptabilité.

Par ailleurs, grâce à ses connaissances avancées, l’expert-comptable est tout à fait disposé à aider l’auto-entrepreneur à optimiser ses choix pour lui permettre de payer moins de charges sociales ou d’impôts ; ou à le renseigner sur les aides auxquelles il peut prétendre comme l’ACCRE par exemple.

La question du changement de statut

Au bout de quelques années d’activité, la question de l’évolution du statut devient incontournable. Est-il plus intéressant de poursuivre son activité en tant qu’auto-entrepreneur ? Faut-il s’orienter vers un statut d’entreprise individuelle classique, par nature plus complexe sur le plan de la comptabilité, mais plus intéressant à d’autres égards ?

Un choix qui peut s’avérer difficile à trancher, et d’autant plus lorsqu’on manque du recul nécessaire pour prendre la pleine mesure de conséquences de chaque option.

Spécialiste de l’entreprise sous toutes ses coutures, l’expert-comptable est, à ce titre, une des personnes les mieux placées pour vous conseiller sur le statut le mieux adapté à votre projet, à vos ressources financières ou à votre profil de dirigeant.

D’autres questions fréquentes :