Est il difficile de devenir expert-comptable?

Je m’appelle Serge Godard, je suis expert-comptable et commissaire aux comptes. Je détiens plusieurs cabinets d’expertise comptable en région parisienne : Paris, Saint Mandé, Levallois Perret, La Ferté sous Jouarre, Nanteuil Lès Meaux, Claye Souilly… Nous avons également fait l’acquisition d’un cabinet de gestion de patrimoine récemment. J’évolue dans ce domaine depuis plus de vingt ans désormais. D’autres réponses à vos questions sur notre FAQ experts-comptables.

Pourquoi avez-vous choisi de devenir expert-comptable ?

Le métier d’expert-comptable est un métier passionnant, au plus proche de l’économie et de l’entreprenariat. Aider, conseiller les créateurs, les entrepreneurs est extrêmement enrichissant. Nous sommes finalement les alliés principaux face à l’environnement dans lequel évolue chaque entreprise. Nous pouvons agir de la création jusqu’à la transmission de la société.

Comment êtes-vous devenu expert-comptable ?

J’ai obtenu le diplôme d’expertise comptable après avoir travaillé en tant que comptable dans des cabinets et des PME. J’ai ensuite décidé de monter mon propre cabinet revendu quelques années plus tard. Après cela, je me suis associé à Bernard Bizouard, nous dirigeons aujourd’hui le « groupe » Bizouard & Associés.

Quelles sont, selon vous, les difficultés et les avantages du métier ?

Le métier d’expert-comptable est un métier plein de surprises, c’est aussi un métier très prenant et qui peut parfois être stressant. En effet, la responsabilité que nous avons envers chacun de nos clients est cruciale pour leurs organisations.

Selon vous, est-il difficile de devenir expert-comptable ? si oui ou non, pourquoi ?

Il n’est effectivement pas facile de devenir expert-comptable, le parcours est long, mais c’est la difficulté de ce diplôme qui en fait sa force. Un expert-comptable est quelqu’un de reconnu pour sa clairvoyance, sa maîtrise des chiffres, de la comptabilité, de la fiscalité, du droit des sociétés… Il faut cinq ans d’études après le bac, un stage de trois ans puis un mémoire à soutenir avant d’obtenir ce fameux diplôme.

Que diriez-vous aux étudiants qui souhaitent suivre votre profession ?

Rejoignez-nous ! La profession a besoin de jeunes pousses.

D’autres questions fréquentes :