Est-il obligatoire d’avoir un expert-comptable quand on crée une association ?

En France, il existe plus d’un million d’associations avec plusieurs vocations. L’association représente un engagement de nombreux bénévoles travaillant pour une cause mais cela représente aussi de nombreuses contraintes telles que le financement et le respect de la comptabilité, de la fiscalité et de la gestion. Beaucoup de membres des bureaux de direction se posent la question : faut il avoir un expert comptable? D’ailleurs, d’autres réponses à sont disponibles sur notre FAQ expert comptable.

Ainsi, les associations doivent gérer la comptabilité de trésorerie, la comptabilité d’engagement, le plan comptable de associations, la comptabilité analytique etc.

C’est pour cela qu’il n’est pas rare de trouver des incohérences dans la comptabilité des associations. Il est donc conseillé de jouir des prestations d’un expert-comptable afin de repérer des incohérences et veiller aux flux financiers mais surtout de déléguer les tâches administratives en toute sérénité.

Malgré le fait qu’un expert-comptable n’est pas obligatoire pour les associations, le commissaire aux comptes en revanche, l’est à certaines conditions :

  • L’association doit percevoir plus de 153 000€/an de subventions publiques.
  • Son effectif doit être supérieur à 50 salariés.
  • Le chiffre d’affaires doit comptabiliser au minimum 3,1 millions d’euros.
  • L’association doit avoir la qualité de commerçant.

D’autres questions fréquentes :