La Cathédrale Notre-Dame de Paris

cathedrale notre dame à parisSituée dans le 4ème arrondissement, la cathédrale Notre-Dame de Paris est un lieu emblématique pour la capitale. Son architecture occidentale domine le parvis Notre Dame.

Sous l’influence de l’évêque Maurice de Sully, la construction a débuté vers 1163. Plusieurs styles architecturales sont utilisés, ainsi le décor n’est pas uniformisé : le style “gothique primitif” et le style “gothique rayonnant” sont distingués.

Cette église représente une des plus grandes cathédrales d’Occident. Cependant, suite à la tourmente révolutionnaire, celle-ci subira quelques dommages , l’architecte Viollet-le-duc sera donc chargé de restaurer la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il intègre donc des motifs datant de 1864.

Plusieurs événements historiques se sont produits dans la cathédrale comme: l’arrivée de la Sainte Couronne en 1239, en 1804 le sacre de Napoléon 1er, le baptême du duc de Bordeaux ainsi que des cérémonies religieuses.

Sous le règne de Louis VII

Le style gothique primitif est nettement incorporé dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. En 1163, le pape Alexandre III en présence de Louis VII, décida de lancer la construction de ce monument. Louis VII fut le premier mari d’Aliénor d’aquitaine mais celle-ci par la suite se remaria avec Henri II Plantagenet.

Maurice Sully, fut aussi un des fondateurs de la cathédrale. Connu pour sa fonction d’évêque et formé à l’abbaye de Fleury, ce dernier lança le grand projet de construction.

Au fil du temps, l’édifice commence à prendre forme : les travaux débutent par les déambulatoires et le choeur, puis viennent la construction des travées de la nef et pour finir la façade. Quelques sculptures du style romane sont présentes, c’est le cas sur le tympan du portail Saint Anne.

La construction

Les églises gothiques d’autrefois ont fortement influencé l’évêque de paris dans la construction, qui avait surtout pour but de remplacer la cathédrale Saint Etienne. Le roi appuie ses ambitions de rendre cet édifice immense et en hauteur.

La construction n’était pas une mince affaire, ainsi les travaux dureront plus d’un siècle : plusieurs souverains gouvernaient alors : Louis VII, Philippe Auguste, Louis VIII et Saint Louis.

On distingue les travaux en 4 étapes :

  • de 1162 à 1182 : la construction du choeur et des déambulatoires
  • de 1182 à 1190 : la construction des 3 dernières travées de la nef et des tribunes
  • de 1190 à 1225 : la façade
  • de 1225 à 1250 : les fenêtres et les chapelles latérales.

Le style gothique fut malheureusement vu comme un mouvement vulgaire et démodé, quelques modification au cours du XIVe siècle ont permis d’apporter une touche de modernité.

En exemple, les vitraux datant du Moyen Âge sont remplacés par des vitres blanches.

La tourmente révolutionnaire a engendré de nombreuses dégradations dans pratiquement tous les édifices de la capitale : c’est pour cette raison que des statues présentes dans la galerie des rois sont détruites.

En 1831, Victor Hugo s’inspire de cet édifice pour écrire son roman Notre-Dame de Paris , ce qui poussa Louis-Philippe à restaurer la cathédrale.

Eugène Viollet-le-duc fut en charge de mettre en perspective les travaux à venir : il décida d’incorporer les chimères sorties de son imagination.

Malgré le succès fulgurant de la Tour Eiffel et du musée du Louvre, la cathédrale Notre-Dame de Paris, fut longtemps le monument le plus apprécié et visité par les touristes.

Site officiel : http://www.notredamedeparis.fr/

Poursuivre la lecture :